Pédodontie

L’ODONTOLOGIE PEDIATRIQUE



Il est possible pour un chirurgien-dentiste de réserver son activité aux soins pédiatriques, c’est-à-dire à la prise en charge des enfants. Le cabinet accueille deux praticiennes, le Dr HELOU et le Dr CHASME, qui s’occupent exclusivement des soins pédiatriques au cabinet dentaire, de la naissance à 12 ans environ.

En effet, les soins dentaires sont habituellement vus comme contraignants, douloureux et effrayants. Dans l’esprit de tous, le premier mot associé aux soins dentaires est  « désagréable ».

La prise en charge des enfants dans notre cabinet est adaptée, dès le plus jeune âge, à leurs capacités de compréhension et de coopération, afin que tous les enfants puissent avoir un bon contact avec les soins dentaires.

Consultez ici notre fiche conseil sur les dents de lait



UNE PREMIERE VISITE DE BILAN


Il est essentiel que votre enfant prenne contact dans de bonnes conditions avec le cabinet.
En effet, avant même la première consultation, les enfants ont souvent un a priori NEGATIF sur les soins dentaires :

• l’entourage transmet sa propre angoisse, et a des phrases « malheureuses »
" Si t’es pas sage il te fera une piqûre! ""
" Ne t’inquiète pas, ça ne fera pas mal"

• les camarades d’école, les frères et sœurs, racontent leurs expériences
" Il m’a arraché la dent avec une pince j’ai eu trop mal !
" Il m’a creusé la dent avec une sorte de perceuse "

• Parfois même l’enfant a déjà eu un contact négatif avec un ou plusieurs autres praticiens, il a besoin de reprendre confiance.

Lors de son bilan, AUCUN SOIN NE SERA REALISE, sauf décision exceptionnelle du praticien. La visite sera entièrement dédiée à :
• la prise de contact avec l’enfant
• la prise en compte de vos questions et demandes en matière de soins et de prévention
• l’évaluation de ses besoins en matière de soins dentaires
• l’évaluation de ses capacités de compréhension et de coopération
• la planification des rendez-vous de soins

Retrouvez ici les modalités d’admission de votre enfant
Téléchargez ici le dossier d’admission pour le Dr HELOU
Téléchargez ici le dossier d’admission pour le Dr CHASME

LE MEOPA


La sédation consciente au protoxyde d’azote (ou MEOPA) permet une prise en charge plus adaptée aux besoins :
• des très jeunes enfants
• des enfants porteurs de handicaps
• des enfants présentant une phobie des soins médicaux
• des enfants ayant eu une mauvaise expérience des soins dentaires
Mais elle est également indiquée pour tous ! En effet, tout le monde souhaite que son enfant puisse faire réaliser ses soins dentaires sans peur ni douleur.

C'est un mélange d'oxygène et de protoxyde d'azote permettant une "sédation consciente" : votre enfant reste éveillé, mais cela améliore son confort physique et émotionnel.

Le MEOPA a beaucoup d’avantages :
• les soins sont réalisés dans de meilleures conditions
• 1 à 2 séances seulement sont nécessaires, en moyenne, pour réaliser tous les soins
• c’est une alternative intéressante à l’anesthésie générale car ses contre-indications et ses effets secondaires sont nettement moins importants.

Consultez ici notre fiche explicative complète sur le MEOPA
Consultez ici nos conseils post-opératoires



LA PREVENTION


S’il est très important de faire soigner ses caries, il est encore plus important d’essayer de les éviter !! La prévention est la clé de la santé bucco-dentaire, et nécessite une bonne motivation et des visites de contrôles régulières.

Nous évaluerons :

• le risque carieux de votre enfant
• l’efficacité de son brossage
• la nécessité d’une prophylaxie adaptée
• la nécessité d’une prise en charge orthodontique
• le rythme idéal de ses contrôles chez le dentiste (tous les 3 à 12 mois selon l’enfant)

Nous répondrons à vos questions sur :

• les brosses à dents et les dentifrices
• les techniques de brossage et comment s’améliorer
• les moyens de prévention dont dispose le cabinet dentaire

Consultez ici notre fiche conseil sur la brosse à dents
Consultez ici notre fiche conseil sur le dentifrice
Consultez ici notre fiche conseil sur les vernis fluorés


Source : cabinet CDLE /Antoine Blomart / mai 2017