Esthétique

Les facettes


Les facettes sont de fines pellicules de matériau esthétique (céramique translucide ou composite) collées sur les dents visibles afin de rendre un sourire esthétique. Ceci ressemble à la pose de faux ongles.
Ce sont des éléments cosmétiques collés qui relèvent d’une technique extrêmement minutieuse et complexe servant à corriger des imperfections comme :
• la forme, la taille,
• la teinte lorsqu’il existe des colorations qui ne relèvent pas d’un blanchiment,
• la position des dents (dans une mesure relative),
• des usures dentaires, des dents fragiles ou fracturées à la suite de traumatismes,
• des espaces naturels (« comme les dents du bonheur ») et
• des « trous noirs » apparus à la suite d’un déchaussement des dents.

Elles ont pour intérêts :
• de garder les dents vivantes
• d’être une solution de restauration permanente
Il n’y a pas de limite d’âge.
Cette intervention n’est pas prise en charge par la sécurité sociale.

Consulter la fiche technique explicative sur les facettes



Les INLAYS, ONLAYS, OVERLAYS


Ce sont des alternatives aux obturations de volume moyen à important. Ce sont des pièces prothétiques sur mesure collées à la dent qui sont fabriquées en laboratoire. On pourrait les apparenter à des sortes de pièces de puzzle qui viennent s’emboiter dans la partie manquante de la dent.
Ils peuvent être en or, en résine composite ou en céramique.

Les inlays, onlays, overlays peuvent se réaliser sur dents vivantes ou dévitalisées et ont pour avantages :
• une meilleure résistance mécanique que les obturations classiques (composite ou amalgame),
• un joint dent/matériau de meilleure qualité qu’avec une obturation classique,
• l’augmentation de la fiabilité du point de contact avec les dents adjacentes,
• de réduire le risque de reprise de carie et
• de diminuer les problèmes d’inflammation gingivale.
De plus, les inlays, onlays, overlays reproduisent de façon exacte la teinte, le volume et la forme de vos dents, ils sont biocompatibles et esthétiques.

Les nouvelles techniques permettent d’élaborer des inlays invisibles et imperméables aux bactéries.
Dans le cas de caries de volume important, la réalisation d’un inlay ou d’un onlay permet souvent d’éviter de réaliser une couronne dentaire qui entrainerait un délabrement plus important de votre dent. C’est votre chirurgien-dentiste qui jugera de l’intérêt d’un inlay, onlay ou d’une couronne.
Deux séances chez votre chirurgien-dentiste suffisent !

Voir la fiche technique explicative "Inlays, onlays, overlays"

Le BLANCHIMENT DENTAIRE


C’est une technique d’éclaircissement des dents utilisant un gel de peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée) permettant d’éclaircir la couleur interne des dents afin de leur redonner un éclat et une brillance plus attractifs. Ce produit va oxyder les colorations internes et/ou externe de la dent et va agir sur la teinte naturelle de la dent en la rendant plus lumineuse.
La teinte obtenue n’est pas figé dans le temps, le processus de vieillissement de votre dent se poursuit comme pour tout autre organe de votre corps.
La durée de l’éclaircissement obtenu dépendra de votre hygiène de vie au quotidien (consommation de thé, café, tabac…).

Ce traitement peut être proposé :
« en ambulatoire » c’est-à-dire qu’il est effectué par le patient à son domicile à l’aide de gouttières sur mesure,
au cabinet, réalisé par le dentiste au fauteuil, en utilisant une lampe spécifique.

Contre-indications :
• Certains cas sévères de dyschromie (liée à la prise de médicaments) ou
• Colorations dues à des plombages.
Il faudra alors s’orienter vers la technique des facettes ou autres.
La technique d’éclaircissement est un traitement médical qui n’est pas anodin et requiert des modalités précises avec une consultation préliminaire approfondie et un détartrage polissage indispensable.

La législation a récemment évolué afin de vous protéger contre certaines pratiques à risque dues à l’utilisation de produits trop concentrés. Les produits blanchissants répondent à des normes très strictes et leur utilisation est réservée à des praticiens expérimentés.



Le COMPOSITE STRATIFIE ESTHETIQUE


Le composite est le nom d’un matériau utilisé pour l’obturation d’une dent, c’est-à-dire sa réparation en remplissant une cavité ou en remplaçant une partie de la dent.
Le concept du « composite stratifié esthétique » est de réparer votre dent en reproduisant l’aspect visuel des différentes couches naturelles de la dent : dentine et émail avec des matériaux d’obturation dits esthétiques :
• Un composite dentine : pour recréer les couches profondes de la dent, il aura une teinte plus opaque,
• Un composite émail : pour récréer la couche superficielle de la dent qui est plus translucide et laisse passer la lumière.
Il en existe plusieurs teintes de chaque.

Ces matériaux ont les mêmes propriétés optiques que la dent naturelle. Ils sont apposés par couches successives en commençant par le composite dentine puis émail. On obtient alors un résultat esthétique supérieur et plus naturel par rapport à l’utilisation des résines composites classiques.

Il est utilisé :
• dans le secteur antérieur
• pour une dent fracturée à la suite d’un traumatisme
• pour refaire une résine tombée ou infiltrée

Voir la fiche technique explicative sur la réalisation d’une obturation composite

Les COURONNES TOUT CERAMIQUE


En alternative à la couronne « céramo-métallique » (base en métal appelé armature recouverte de céramique), il existe les couronnes « tout céramique ». Elles ne possèdent pas d’armature métallique. Elles sont à base de zircone, d’alumine ou de vitrocéramique, des matériaux hautement résistants dont l’esthétisme est sans commune mesure.

Il faut distinguer :
• les couronnes tout céramique monobloc (un seul volume de céramique) : ce sont les couronnes Emax (vitrocéramique au disilicate de lithium) ou en zircone
• les couronnes céramo-céramiques (une céramique d’infrastructure et une céramique cosmétique par-dessus)
Ce sont des couronnes dites esthétiques.

Les propriétés attractives de ces couronnes sont :
• l’absence de métal et donc l’absence de corrosion
• la biocompatibilité de la céramique pour les tissus environnants (gencive)
• la moindre adhésion de la plaque dentaire sur la céramique que sur les dents naturelles ou que sur les composites ou amalgames
• la composition plus saine de la plaque dentaire sur la céramique
• l’amélioration de l’esthétique : pas de métal à masquer ce qui laisse passer la lumière et donne un esthétique plus naturel
• meilleur pourcentage de réussite des teintes de la couronne par rapport aux couronnes céramo-métalliques



Source : cabinet CDLE /Antoine Blomart / mai 2017